Actus

Le move-to-the-cloud est devenu inévitable. Les enjeux de souveraineté aussi.

Le move-to-the-cloud est devenu inévitable. Les enjeux de souveraineté aussi.

La crise sanitaire a également pour effet d’accélérer l’adoption du « tout cloud ». La souveraineté des données est devenu un sujet central d’autant plus que les entreprises sont devenues dépendantes au cloud computing

Le cloud s’est généralisé ces dernières années, il est dans toutes les entreprises. La plupart des applications métiers commercialisées aujourd’hui n’existent même plus en version on-premise mais uniquement en SaaS. Au niveau IaaS, difficile de se passer des opérateurs tels que Microsoft, Amazon et Google bien que des alternatives européennes commencent à se faire une place crédibles tels que OVH Cloud, Orange, Deutsche Telekom, (…).

La crise du Covid 19 a d’ailleurs précipité la naissance de Gaia-X, projet porté par la France et l’Allemagne qui regroupe plus de 20 acteurs de chaque pays et qui a pour objectif justement d’offrir une alternative aux acteurs américains et chinois. Cette situation inédite a en effet mis en exergue l’urgence de disposer d’une offre européenne capable de fournir, stocker, connecter et partager des données en s’appuyant sur des serveurs et des services selon les standards et les normes européennes. Cette crise a mis en exergue les dépendances technologiques que nous entretenons avec des acteurs qui peuvent se révéler très risquées pour la protection des données (i.e Cloud Act signé en 2018 aux US) mais aussi en termes de coûts. Il est en effet difficile de se désengager une fois qu’on a migré massivement les systèmes, les services et les applications.

le marché du cloud devrait croître à un taux de croissance annuel moyen de 12 % sur les 3 prochaines années (Source Klecha & Co. Rise of the European sovereign cloud). Le marché mondial cloud public devrait continuer à croitre et gagner +17% en 2020 (Source Gartner)

Sources
2020

Nous avons réalisé que le cloud était devenu incontournable dans la continuité de l’activité économique et le recours au télétravail généralisé. Il facilite la disponibilité des services et il permet de s’adapter dans des temps très courts. Plus de réactivité, de simplicité, de souplesse, d’évolutivité, de résilience, il s’est révélé indispensable dans un environnement de travail redistribué.

Il n’en reste pas mois qu’une stratégie de move-the-cloud ne s’improvise pas car derrière ses promesses, se cache une multitude de technologies et de fournisseurs. La cloudification des systèmes d’information est enclenchée et représente aujourd’hui un enjeu encore plus vital qu’hier.

 

Le cloud hybride est devenu la norme. 81% déclarent travailler avec au moins deux fournisseurs (Gartner mai 2019)

GARTNER
MAI 2019

Avec l’accélération de la stratégie move-to-the-cloud, un modèle hybride se dessine clairement pour les entreprises. Voici quelques critères à prendre en considération selon nous dans vos choix.

  1. Sécurité des données et cybersécurité 
  2. Intégration avec l’existant
  3. Accessibilité et performance
  4. Coût et flexibilité 
  5. Réactivité du support 

Harington vous accompagne dans vos choix stratégiques en ce domaine et conduit avec vous la transformation de votre SI. 

Pour aller plus loin :

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/gaia-x-la-france-et-l-allemagne-donnent-le-coup-d-envoi-au-projet-de-meta-cloud-europeen-20200604

https://www.harington.fr/chantiers-entreprises-covid

https://www.harington.fr/nos-offres