Actus
Actus
rse critère choix fournisseur achats

L’excellence RSE, un critère de choix pour les directions achats.

Pourquoi les directions achats choisissent Harington et Harington impact pour un meilleur alignement avec la politique RSE de leur entreprise et des pratiques numériques plus responsables ?

La directive Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD), entrée en vigueur le 1er janvier 2024, bouleverse la définition même de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) en France et au-delà. Au-delà des contraintes de compliance vis à vis des nouvelles normes et de reporting extra-financier, c’est également l’opportunité pour les directions achats d’insuffler de la valeur, de la transparence et de l’éthique à travers le prisme du développement durable. D’ailleurs, la vraie mesure de l’importance de la RSE est mise en évidence par son poids croissant dans les critères de sélection des fournisseurs. Harington, dont la politique RSE a été saluée par une médaille de platine par Ecovadis pour la deuxième année consécutive, est un prestataire en conseil et ingénierie de choix pour les grandes entreprises et les PME cotées en bourse concernées par la CSRD. D’ailleurs Harington est référencé Top vendor par la plupart de ses clients. Reconnue parmi le top 1% des entreprises les plus vertueuses en France, Harington est un modèle d’excellence en RSE.

Pour aller plus loin dans leur engagement, Harington Impact est une structure autonome dédiée qui accompagne les directions des services et des systèmes d’information (DSI) vers un meilleur alignement avec la politique RSE de leur entreprise et des pratiques numériques plus responsables.

Qu’est-ce que la CSRD ?

La CSRD est une évolution de la précédente directive, la Non-Financial Reporting Directive (NFRD). Elle étend les obligations de reporting non-financier à toutes les grandes entreprises, leur imposant de fournir des informations détaillées sur la manière dont leurs activités affectent les enjeux sociaux et environnementaux. Les informations doivent être fournies selon des normes de reporting plus strictes, avec l’objectif d’accroître la cohérence et la comparabilité des données déclarées.

La CSRD vise à combler les lacunes de la NFRD, notamment en rendant les rapports plus accessibles et plus compréhensibles pour les investisseurs, les consommateurs, et les autres parties prenantes. Les entreprises doivent se préparer à cette nouvelle exigence de reporting qui demande d’ores et déjà une collecte de données plus rigoureuse, une analyse approfondie et une intégration des pratiques durables à tous les niveaux de l’organisation. La practice Data de Harington accompagne les entreprises dans la mise en conformité de leur reporting en XBRL via la collecte des données, leur transformation et l’établissement des rapports ESG pour qu’elles soient conformes à ces nouvelles exigences dans les temps.

Etude BPI France sur l’importance croissante de la RSE

Selon l’étude de BPI France de janvier 2023, l’engagement RSE gagne du terrain auprès des donneurs d’ordre et des fournisseurs, avec 78 % des fournisseurs affirmant être challengés par leurs clients sur le sujet, en hausse par rapport à 72 % en 2020. 73 % des donneurs d’ordres intègrent dorénavant des clauses RSE dans leurs contrats. Cette tendance croissante reflète non seulement le besoin de mise en conformité réglementaire mais aussi une vision stratégique pour l’avenir. Loin d’être un simple label, la RSE influence significativement les appels d’offres (AO) et les décisions d’achat.

C’est également un critère de choix en termes d’attractivité et de marque employeur en particulier chez les jeunes talents qui considèrent la RSE comme un facteur important dans le choix de leur employeur.

Plus de 90 % des entreprises françaises sont engagées ou sur le point de l’être dans des pratiques d’achats responsables, une tendance soulignée par le 14e baromètre de l’ObsAR. En effet, la durabilité et la RSE sont devenues des priorités capitales, comme l’illustre l’étude annuelle de Gartner qui a révélé un changement historique dans la perception de la durabilité par les PDG et les cadres supérieurs à l’échelle mondiale.

Comment est-ce que les directions achats font évoluer leurs process pour se conformer à la CSRD ?

Cette directive représente un changement majeur pour les Directions Achats, les incitant à réévaluer et renforcer leurs stratégies en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Pour répondre à ces nouveaux enjeux et les exigences accrues au niveau règlementaire, les directions achats s’organisent :

  1. Évaluation et formation : Les Directions Achats doivent d’abord évaluer leur niveau actuel de conformité et s’assurer que leur équipe possède les connaissances nécessaires sur la CSRD. La formation continue sur les dernières réglementations et les meilleures pratiques est essentielle.
  2. Collecte et analyse des données : Identifier les données pertinentes qui doivent être recueillies pour le reporting. Cela inclut des informations sur les émissions de CO2, la consommation énergétique des data centers, la durabilité du matériel informatique, le suivi cycle de vie et le prolongement de la durée des produits et des services, le recyclage et valorisation des déchets électroniques mais aussi l’eco-conception et optimisation de la consommation de ressources, l’impact social des innovations telles que l’Intelligence Artificielle (IA) avec une considération éthique lors de leur déploiement (…).
  3. Collaboration interne et externe : Travailler en étroite collaboration avec les départements internes (finance, informatique, RSE) pour une vision intégrée et avec les fournisseurs pour s’assurer qu’ils sont également en conformité avec les normes CSRD.
  4. Intégration de critères RSE dans les appels d’offres (AO) : Modifier les processus d’appel d’offres pour inclure des critères de durabilité, assurant ainsi que les fournisseurs alignent leurs pratiques avec les valeurs RSE de l’entreprise.
  5. Suivi et amélioration continue : Mettre en place des mécanismes pour le suivi continu des performances RSE des fournisseurs et encourager l’amélioration continue à travers des partenariats stratégiques.

La CSRD insiste sur l’importance d’une approche plus stratégique de la RSE dans les décisions d’achat. Les Directions Achats doivent désormais prioriser l’acquisition de prestations intellectuelles non seulement sur la base du coût et de la qualité, mais aussi en tenant compte de leur impact environnemental et social. Cela inclut l’évaluation de la performance RSE des fournisseurs, l’intégration de critères de développement durable dans les appels d’offres, et la collaboration avec des partenaires qui partagent des valeurs similaires en matière de durabilité.

Comment est-ce que les fournisseurs réagissent ?

63 % des fournisseurs voient dans la RSE une chance d’améliorer leur offre et leurs processus, tandis que 58 % envisageraient une certification même sans la pression client. Harington a eu la conviction très tôt que la RSE est le reflet d’une entreprise consciente de son impact environnemental, réglementaire, et économique. Harington s’est engagé dans une politique volontariste dès 2019 qui a été labellisée silver par EcoVadois en 2020, Gold en 2021 et Platinum depuis.

La RSE est en effet une opportunité de renforcement mutuel et d’engagement commun vers un avenir plus durable et responsable. C’est aussi l’occasion pour les entreprises de démontrer leur engagement et d’adopter une approche plus intégrée de la performance globale.

Harington Impact, le partenaire des DSI pour une IT durable et responsable

Au-delà du respect des normes, Harington Impact s’attache à concilier le numérique et la RSE ainsi que l’innovation et la responsabilité. Harington Impact accompagne les DSI vers un meilleur alignement avec la politique RSE de leur entreprise mais aussi dans l’adoption de pratiques informatiques éco-responsables. Harington Impact partage son expertise et ses ressources pour projeter les entreprises vers un avenir numérique responsable.

L’intégration de la RSE dans les processus d’achat n’est plus une option, mais une nécessité stratégique imposée par la CSRD. Pour les Directions Achats, il s’agit de saisir l’opportunité d’être à la pointe du changement, de valoriser leur entreprise et d’agir comme moteurs du développement durable dans leurs secteurs respectifs. La CSRD n’est pas seulement une contrainte réglementaire; c’est un appel à l’action pour que les Directions Achats deviennent des leaders dans la création d’un avenir durable et responsable. Avec la directive CSRD qui redéfinit les critères de choix des Directions Achats et l’importance croissante de la RSE, Harington s’impose comme le partenaire privilégié pour toute entreprise en quête d’excellence RSE. En ces temps de transformation numérique, choisir un partenaire tel que Harington, c’est opter pour une approche durable et responsable, assurant une performance globale alignée sur les valeurs d’aujourd’hui et de demain.

Faites le choix d’un fournisseur engagé, challengez-nous !

En savoir plus
RSE platinium ESN ECOVADIS
RSE, Harington renouvelle sa certification Platinium Ecovadis
Harington a une politique RSE volontariste avec des actions concrètes reconnue par Ecovadis qui lui a attribué la médaille Platinium,...
+ Lire
impact ia urgence climatique
Quel impact de l’IA sur le climat ?
Faut-il choisir entre innovation technologique et urgence climatique ? En réalité, bien que l’IA ait un impact écologique et un coût...
+ Lire
bilan carbone harington
Stratégie climat, Harington s’engage dans la décarbonisation.
Harington s’engage dans la décarbonisation et la réduction de son empreinte environnementale. Après avoir réalisé son bilan carbone selon la...
+ Lire